Santé

Des moyens simples pour soulager la pression dans les oreilles

Cette sensation de pression ou de plénitude dans les oreilles peut être très inconfortable, que ce soit parce que vous prenez l’avion ou à cause d’une sinusite. Alors, quelles en sont les causes exactes et, si vos sinus sont en cause, que pouvez-vous faire pour y remédier ?

Pourquoi ressentez-vous une pression dans l’oreille ?

Cette sensation de bouchon et d’inconfort dans les oreilles est le résultat d’une différence de pression à l’intérieur et à l’extérieur du tympan, en raison d’une obstruction de la trompe d’Eustache. La trompe d’Eustache relie l’arrière du nez et de la gorge à l’oreille moyenne et, lorsqu’elle est ouverte, elle permet à l’air d’entrer et de sortir de l’oreille moyenne. Cela permet d’équilibrer la pression de part et d’autre du tympan. Des conditions telles que l’aviation ou la plongée sous-marine, où l’on subit des changements d’altitude – et donc de pression atmosphérique – peuvent perturber cet équilibre. Un nez congestionné, comme c’est le cas lorsque vous souffrez de sinusite, peut également vous prédisposer à ce problème.

Pression dans l’oreille due à la sinusite

La sinusite est l’inflammation des sinus, les cavités situées autour du nez. Les sinus produisent du mucus qui s’écoule dans le nez par des canaux étroits. L’obstruction des sinus est généralement due à un gonflement des voies nasales provoqué par un rhume ou des allergies. Des problèmes structurels tels qu’une déviation de la cloison nasale ou des polypes nasaux peuvent également en être la cause. Lorsque les sinus sont obstrués, le mucus s’accumule et constitue un foyer idéal pour la prolifération incontrôlée des bactéries. Cela entraîne une infection et une réaction inflammatoire du système immunitaire. Vous devez alors faire face aux symptômes familiers de la sinusite : maux de tête, mucus, nez bouché, fièvre, pression dans les oreilles, mauvaise haleine et douleur autour du front, des yeux ou des joues.

Le traitement de la sinusite dépend de sa cause, mais certains remèdes maison peuvent la soulager dans la plupart des cas. Si vos symptômes ne s’atténuent pas au bout de 7 à 10 jours, ou s’ils semblent s’aggraver, une visite chez le médecin s’impose. Celui-ci pourra vous prescrire des médicaments tels que des antibiotiques ou des corticostéroïdes en spray ou en gouttes. Dans certains cas, par exemple lorsqu’un problème structurel est à l’origine du problème, une intervention chirurgicale peut également être indiquée.

Des gestes comme mâcher du chewing-gum, bâiller ou sucer un bonbon peuvent généralement ouvrir la trompe d’Eustache et soulager la pression dans l’oreille. Mais l’un des principaux moyens d’éliminer la sinusite est de favoriser le drainage. Ainsi, lorsque la pression dans l’oreille est causée par une sinusite et que le nez est congestionné, il est essentiel de dégager les voies nasales. Voici quelques conseils pour y parvenir :

Essayez l’irrigation nasale

Faire couler de l’eau dans les voies nasales permet d’éliminer le mucus et d’hydrater les membranes. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un pot de neti, un dispositif d’irrigation nasale largement utilisé dans les traitements ayurvédiques.

Comment procéder ? Préparez une solution composée d’une demi-cuillère à café de bicarbonate de soude et de sel non iodé dans deux tasses d’eau tiède stérile. Remplissez un pot de neti (ou même une seringue) avec cette solution, penchez-vous au-dessus d’un évier, faites couler l’eau dans votre narine et laissez-la s’écouler par l’autre narine. Si l’eau s’écoule par la même narine, ce n’est pas grave non plus. Vous pouvez maintenant répéter cette procédure avec l’autre narine. Vous pouvez également apprendre à le faire correctement avec l’aide d’un thérapeute qualifié.

Buvez de l’eau

L’eau aide à maintenir la fluidité du mucus. Pensez donc à en boire beaucoup au cours de la journée. Garder une bouteille d’eau à portée de main ou sur votre bureau peut vous aider à vous en souvenir.

Utilisez un humidificateur

Si le temps est sec, utilisez un humidificateur. Cela peut aider à éviter que vos voies nasales ne s’assèchent. Cependant, n’oubliez pas que les humidificateurs doivent être nettoyés régulièrement, faute de quoi ils peuvent devenir des lieux de reproduction pour les moisissures et les bactéries.

Gardez la tête surélevée

Le mucus s’accumule généralement dans les sinus lorsque l’on baisse la tête. Il peut donc être utile de surélever votre tête avec un oreiller supplémentaire pendant que vous dormez.

Utilisez une compresse chaude

Appliquer une compresse chaude sur votre visage peut aider à liquéfier le mucus épais et à soulager la douleur. Pour réaliser une compresse chaude, il suffit de tremper un gant de toilette propre dans de l’eau chaude et de l’essorer. Appliquez ensuite la compresse sur le visage.

Inhaler de la vapeur

L’air chaud et humide peut aider à décoller le mucus. L’inhalation de vapeur 2 à 4 fois par jour peut donc également dégager vos voies nasales et vous débarrasser du mucus.

Comment faire ? Faites simplement bouillir un bol d’eau. Une fois qu’il a cessé de bouillonner, penchez-vous au-dessus et inhalez la vapeur. Vous pouvez également utiliser une serviette pour couvrir votre tête et le bol afin d’empêcher la vapeur de s’échapper. Inspirez continuellement pendant environ 10 minutes et laissez la vapeur opérer sa magie.

Vous n’avez pas besoin de vous limiter à cette méthode traditionnelle d’inhalation de vapeur. Une tasse de thé chaud fumant ou un bol de soupe de poulet, voire quelques minutes supplémentaires sous une douche à la vapeur, peuvent permettre à la vapeur de nettoyer vos voies nasales.

Essayez l’inhalation de vapeur d’eucalyptus

Vous cherchez un moyen d’augmenter la puissance de vos inhalations de vapeur ? Il suffit d’ajouter quelques gouttes d’huile d’eucalyptus à l’eau une fois qu’elle a été portée à ébullition. L’eucalyptol, une huile volatile présente dans l’eucalyptus, a des propriétés antiseptiques et expectorantes. Il peut éliminer les mucosités et peut même vous aider à lutter contre les germes nuisibles qui infectent vos voies nasales.

Gardez toutefois à l’esprit que l’eucalyptus n’est pas recommandé pour les enfants, les femmes enceintes ou allaitantes.

Boire du thé au curcuma

La curcumine, un composé présent dans l’épice dorée qu’est le curcuma, est connue pour ses propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires. Le curcuma est également utilisé traditionnellement en Asie du Sud-Est pour traiter les maladies respiratoires telles que le rhume et la toux. Selon des recherches, le curcuma peut inhiber la libération d’histamine, la substance chimique présente dans notre corps qui joue un rôle important dans l’inflammation et qui peut être à l’origine d’un nez bouché, que ce soit à cause d’une infection ou d’une allergie.

Comment faire ? Essayez un thé au curcuma chaud et fumant pour profiter des bienfaits de cette épice. Pour préparer un thé au curcuma, faites bouillir environ 4 tasses d’eau, ajoutez une cuillère à café de curcuma en poudre et laissez mijoter pendant environ 10 minutes. Filtrez et buvez. Vous pouvez ajouter une touche de poivre pour améliorer l’absorption du curcuma. Et un peu de miel antibactérien pourrait bien adoucir votre tasse de thé curatif !

Prenez du raifort

Le raifort est traditionnellement utilisé pour traiter la sinusite. On pense que les composés soufrés de ce légume-racine aident à ramollir et à liquéfier le mucus, facilitant ainsi son évacuation. Certaines études en laboratoire montrent également que les huiles volatiles présentes dans le raifort ont des propriétés antibiotiques qui peuvent aider à traiter les infections respiratoires.

Mode d’emploi : Râper la racine fraîche. Consommez une demi à une cuillère à café de racine râpée trois fois par jour.

Boire du thé à la menthe poivrée

La menthe poivrée est une plante couramment utilisée pour les problèmes respiratoires. Elle agit comme un expectorant et un décongestionnant car elle contient du menthol, qui détache et fluidifie le mucus.

Comment faire ? Prenez un thé chaud à la menthe poivrée. Faites infuser une cuillère à café de feuilles de menthe poivrée pendant environ 10 minutes dans une tasse d’eau chaude. N’oubliez pas de respirer ce délicieux parfum bienfaisant pendant que vous dégustez votre thé. En fait, l’huile de menthe poivrée peut également être ajoutée à une inhalation de vapeur pour en renforcer l’efficacité. Gardez toutefois à l’esprit que ce remède ne convient pas aux enfants.